LES OVNIS AU PEROU

  alienswc197.gif

LES OVNIS AU PEROU…

INFOS DE FRANK WARREN :

Voir le site de l’Ami Frank Warren :

http://translate.google.com/translate?u=http%3A%2F%2Ffrankwarren.blogspot.com%2F&langpair=en%7Cfr&hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&prev=%2Flanguage_tools

OU ICI :

Article mis en ligne le 27 mai 2007 :

http://www.peru21.com/impreso/html/2007-05-15/imp2entrevista0722859.html

Traduction « Alta Vista » (Espagnol vers le Français) :

TEXTE :

« Anthony Choy : « Je fais des recherches sur avistamientos étranges en Chulucanas » jchueca@peru21.com Par José Gabriel Chueca Avistamientos de lumières mystérieuses en flottant dans l’air dans le nord ils constituent ce qu’anthony Choy appelle ‘le Chulucanas fortuit ‘, sur lequel il offrira une conférence demain, à aux 7 p.m., dans l’auditoire Cafae (Av. Arequipa 2985, San Isidro). Rapports : 348-2512 ou en ufoperu@hotmail.com « Aux 33 années – dans le 94- est né mon intérêt pour les ovnis. J’ai eu une expérience. Chômeur dans la porte de ma maison, dimanche, de commencement j’ai senti quelque chose je étonne, une énergie qui est entrée dans mon corps et j’ai reçu quelque chose comme des messages. Jusqu’à présent le considère un simple phénomène psychologique. Toutefois, cela m’a faite surveiller le côté mystérieux de la vie « , rappelle Anthony Choy. Il parle d’affaires paranormales. Un jour est arrivé à mes mains un livre de Bryan Weiss dans lequel il expliquait comment faire des régressions, et j’ai commencé à les pratiquer. La première que j’ai faite a été avec ma poitrine – qui toujours a été mon complice – et ai fait d’autres, en l’enregistrant par tout. Jusqu’à ce qu’un jour, une Madame qui vit en Sainte Catalina m’ait demandé qu’elle lui fasse une régression, mais non pour rappeler des vies passées, mais pour savoir ce qu’avait arrivé jeudi passé. Qui pense de ces pratiques ? Je ne pense pas que la régression prouve la réincarnation – l’Église Catholique le rejette -, mais mo’intéresse le phénomène en elle. Cette fois, cette Madame, en processus de régression, a rapporté que, étant dans leur place, dormir, de nuit, de sont apparus tôt deux êtres de 1.20 mètre, plus ou moins, grande tête, extrémités élargies et yeux almendrados, qui lui ont ouvert les jambes pour lui introduire des tubes rouges. Et qu’est passé ? Elle avait des miomas qui lui empêchaient d’être embarrassés. Ils étaient dans une échographie de du 97. Une échographie de du 99 ne les montrait déjà pas. Je ne dis pas qu’il a été traité par extraterrestres. Je dis seulement qu’il avait d’abord miomas et ensuite non, et que, au milieu, cet événement s’est produit. Avez-elle vu ovnis ? À la suite de tout ceci j’ai entamé le Projet 33, que j’ai développé il y a neuf ans avec profil sous, pour éviter le sensationnalisme. Je fais connaître mon travail maintenant parce que j’ai une masse critique. Mais il a été depuis 2004 que j’ai commencé à voir des choses étranges. La première chose a été en Argentine, dans un congrès d’ufología. Et la seconde fois a été en Chulucanas. Avez-elle travaillé pour la FAP, non ? Oui. En décembre 2001, avec le padrinazgo du J.J. célèbre Benítez, la FAP a ouvert un bureau de recherche. Constitutionnellement, ils sont obligés de protéger le ciel national. On a formé le Bureau de Recherche de Phénomènes Aériens Anormaux et j’ai commencé à voyager pour faire des recherches et compiler sur information. La FAP a des cas documentés ? J’ai conversé avec un pilote qui, le 11 avril 1980, dans la base aérienne du Bijou, à Arequipa, a été envoyé à démolir une lumière que le personnel de la base a considéré un globe qu’il épie du Chili. Depuis son Sukoi il lui a lancé 38 obus. Il n’y a rien qui supporte cela. Mais les munitions sont arrivées à l’objet lumineux et ont disparu. L’objet s’est élevé et il l’a suivi jusqu’à ce que, de, il ait été arrêté tôt en sécheresse et ait dû l’éluder. Cet objet a violé une loi physique, à savoir, une loi de la réalité comme nous la connaissons. Celui-là est la clé : Si nous interprétons ces phénomènes avec les paramètres de la réalité comme elle nous connaissons, nous ne allons pas arriver à à rien. Cuénteme de de celui appelé ‘Incident de Chulucanas ‘. En février le 2002 j’ai reçu un appel d’un jeune, Iván Hisse, qui avait un vidéo. J’ai été pour là, avec l’appui moral de la FAP, parce qu’argent n’avait pas, et ce que j’ai trouvé m’a fait plus 17 voyages de recherche à ce lieu. Dans le premier vidéo, de du 13 octobre 2001, on voit huit boules de lumière en flottant en silence pendant deux heure et demie, qui ont été des vues par les collaborateurs à la procession du Monsieur Captif d’Ayabaca. Les lumières étaient unies et ils étaient séparés. Et qu’il y avait les gens ? Les gens interagissaient avec les lumières. Ce qu’il passe est que ce qui est réel admirable fait partie de l’identité culturelle de l’habitant péruvien ; alors, les gens pensaient qu’ils étaient tu les encourages le purgatorio ou des apus en conversant. Si ceci était vu à New York… En 2004, j’ai voyagé à Chulucanas avec un équipement d’Univisión et ont vu un point lumineux dans le ciel qui a lentement commencé à se déplacer et qui, à un certain moment, s’est déplacé comme si dehors la lumière d’un électrocardiogramme. Ce sujet lui aura changé la vie. Il l’a enrichie. Ma vie n’est pas les dossiers X. Ai une tâche dans laquelle il ne me va pas mal et puis dévier un certain argent pour faire des recherches. Je maintiens l’impartialité, parce que ces sujets peuvent être obsessionnels. Je suis marié et ai une fille – c’l'est ce qui me maintient avec les pieds dans la terre – et j’espère ne pas finir comme ils finissent généralement les chercheurs de ce sujet : divorcés et seuls. ».

FIN

0 commentaire à “LES OVNIS AU PEROU”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



BIEN VIVRE A MIRADOUX |
philippe keiser Charge de c... |
en mode joana |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA P'TIT EVA DU 87
| fleur du jour!
| Vend villa rognac colline