LES ENFANTS DU 5 NOVEMBRE 1990

LES ENFANTS DU 5 NOVEMBRE 1990 : 

Des coïncibb.gifdences plus qu’étranges !


par Christian MACE

Voici une affaire remarquable d’observation d’ovnis à laquelle j’ai été confronté en tant qu’Ufologue enquêteur.

Au soir du mardi 10 novembre 1992, j’ai eu l’agréable surprise de recevoir la visite de Philippe, habitant Mennecy, une commune proche de Corbeil-Essonnes, en France. Sa compagne Josianne avait remarqué en première page de l’hebdo régional de l’Essonne « Le Républicain », un titre accrocheur intitulé « Extraterrestres », qui annonçait un dossier ovni publié aux pages 8 et 9, par le journaliste Christian Porte, et, où mes coordonnées étaient inscrites… Ce couple n’avait pas l’habitude d’acheter ce journal, mais là, la première page les avait interpellés !

Déjà une première coïncidence étrange, et ce n’est pas fini… mon adresse figurant dans le dossier publié, amène Philippe à me rendre visite.

Là, Philippe me raconte son observation d’un ovni, le fameux soir du 05 novembre 1990, qu’il n’est pas près d’oublier.

En effet, ce soir là, surtout vers les 19 heures, la France connut une vague d’OVNIS !…

Dans son rapport, en date du 10/11/92, qu’il me remettra, il précise : « Je n’avais jamais, avant cela, observé un tel phénomène. Je ne m’étais d’ailleurs jamais intéressé à la chose. Je dois tout de même préciser que l’objet que j’ai réellement vu n’était ni un avion, ni une météorite, ni une fusée « soviétique ». Je pense qu’il serait temps que la science nous dise la vérité sur ce qu’il se passe vraiment. Merci. ». Il faut dire que Philippe connaît bien nos engins conventionnels, puisqu’il a été engagé militaires pendant plusieurs années dans les parachutistes !

Philippe et Sandrine, ce soir du 05 novembre 1990, reviennent de la clinique des « Mousseaux » à Evry (Essonne), où ils étaient venus rendre visite à Josianne, sa compagne, qui avait accouché ce jour-là de faux jumeaux, Aurélien et Adrien. Un blond et un brun ! Ils sont bien nés le 05 novembre 1990, j’ai vu leurs cartes d’identité. Ils sont venus au monde entre 0h15 et 0h30.

C’était Sandrine qui conduisait le véhicule, Philippe étant passager avant droit. Ils se dirigeaient vers Mennecy, où ils habitent tous les deux, et roulaient sur la D 153. Cette route est parallèle à l’autoroute A6.

Arrivés à la hauteur de la commune de Lisses, vers 19h-19h15, ils aperçoivent un « objet » étrange venant de leur droite. C’est Philippe qui pourra très bien observer ce mystérieux engin, grâce à sa position ! Philippe me dira qu’il semblait bien « être piloté ».

L’objet venait de la droite, se déplaçait à vitesse lente (comparée à celle d’une bicyclette) et constante, sans accélérations, ni arrêts. Il n’émettait aucun bruit, ni chaleur, mais plutôt « une légère fumée » (ou vapeur d’eau ?) qui se détachait de certaines lumières blanches. L’ovni se présentait sous la forme d’une « énorme masse rectangulaire et compacte, à l’éclat de l’aluminium ». Longueur estimée à 200 m et d’une hauteur de 100 m. Dans cette masse, une multitude de lumières blanches, et avec, aux extrémités de certaines, de gros faisceaux blancs. A l’intérieur de ce rectangle, les lumières semblaient être reliées entre elles par une structure. L’ensemble se détache dans la nuit, donc bien visible.

L’OVNI vu par Philippe, passager avant droit, le fut à travers le pare-brise. Ensuite, l’engin fut observé par la vitre latérale baissée, voiture à l’arrêt. Distance des témoins par rapport à l’ovni : « difficile, peut-être entre 500 et 1000 mètres ».e : « tout ce que je peux dire, c’est que je ne pourrai jamais oublier ce 5 novembre, car le même jour, ma femme a mis au monde des jumeaux… ».

Au début de notre prise de contact, Philippe ne voulait pas me dire qu’il était en compagnie d’une amie, Sandrine Sutarik, car celle-ci désirait rester anonyme. Au fil des semaines et des mois, nous nous sommes très souvent revus, car Philippe s’est passionné depuis pour le sujet ovni ! Et un jour, Philippe, Alain (un de mes amis) et moi-même, alors que nous discutions à propos d’une « lueur verte » aperçue la nuit du 17 au 18 mai 1970 en Côte d’Or (région de Mirebeau) par M. et Mme Sutarik de Corbeil-Essonnes, nous apprîment que c’était bien… Sandrine Sutarik, la propre fille de M. et Mme Sutarik, qui était avec lui le fameux soir du 5 novembre 1990 ! ! !

Plus tard, une autre coïncidence étrange survint : 20 ans après, c’est la fille de M. et Mme Sutarik qui fut témoin d’un phénomène ovni. Et c’est encore moi-même qui était confronté à cette même famille !

J’ai conservé le rapport que j’avais rédigé en 1971, à propos de l’observation de la nuit du 17 au 18 mai 1970. Un article sur cette affaire, «illumination nocturne sur la Bourgogne » signé Henry-Jean Besset parut dans le n°25 (sept.1970) de « Phénomènes Spatiaux », la revue du GEPA (Groupement d’Etudes des Phénomène Aériens). J’ai moi-même été membre du GEPA de 1970 à 1974.

Mme Sutarik était professeur d’anglais à Corbeil-Essonnes et M. Sutarik, professeur de gymnastique. Aujourd’hui, M. Sutarik est décédé. Mme Sutarik habite à Villabé, petite commune près de Corbeil-Essonnes, où elle a été un moment conseiller municipal.

Quand Philippe a fait lire ce rapport de 1971, que j’avais établis, à Sandrine, il me dit par la suite que celle-ci était tout à fait étonnée : elle n’avait pas en mémoire l’affaire ovni de ses parents !

Autre coïncidence étrange : j’ai vu la carte d’identité de Philippe. Il est né à Oloron-Sainte-Marie (Sud-Ouest de la France) en 1955.

Or, le 17 octobre 1952, il y a eu la fameuse observation au-dessus d’Oloron, notamment par des témoins (professeurs et élèves) d’un collège. Des OVNI qui ont laissé tomber une matière qui s’est consumée au sol. L’Ami Guy Tarade, dans son ouvrage « Soucoupes volantes et civilisations d’outre-espace », Edition J’ai Lu, collection « L’aventure mystérieuse », paru en 1969, rapporte l’affaire (pages 294 à 297), et l’on peut lire page 297 : « … un point de notre pays où les forces cosmiques se conjuguent avec les forces telluriques ! ».

C’était mon tout premier livre sur les ovnis ! En décembre 1969, Guy Tarade avait participé à un « dossier de l’écran » à la télévision, consacré aux ovnis. Nouvelle coïncidence étrange : les circonstances de l’accouchement de Josianne, compagne de Philippe. Avant le 5 novembre 1990, Josianne était venue faire une visite de contrôle à la clinique des « Mousseaux » d’Evry, où l’accouchement était prévu. Les dates ne correspondaient pas a l’état dans lequel celle-ci se trouvait. Et finalement, grâce à cela, Philippe et Sandrine pourront faire leur observation d’un ovni, de retour de la clinique, ce soir du 5 novembre 1990 !

Les enfants nés le 5 novembre sont du signe astral du scorpion. Voici ce que Joëlle de Gravelaine dans son remarquable livre intitulé « Connaissez-vous par votre signe astral », éditions Marabout, écrit concernant le signe du « scorpion au masculin (page 152) : « Il s’intéressera aussi à l’alchimie, à l’occultisme, à la radiesthésie, aux pouvoirs paranormaux et aux médecines parallèles. Le scorpion accepte mal le monde tel qu’il est… » Aurélien et Adrien, faux jumeaux, un blond et un brun, c’est également étonnant !

L’observation du 17 octobre 1952 à Oloron-Sainte-Marie, lieu de naissance de Philippe, avait été effectuée par des professeurs et des enfants. Or, c’est grâce à la naissance de ses enfants, que Philippe pu voir un OVNI, le fameux 5 novembre 1990. Les parents de son amie Sandrine Sutarik… étaient eux aussi professeurs !!! De plus Josianne, la mère d’Adrien et d’Aurélien pratique, parfois, la « voyance » par les cartes. Je l’ai vu personnellement faire. Elle est originaire de Madagascar. Philippe, pour sa part, bien qu’étant assez sceptique sur tous ces sujets, m’a avoué, qu’une fois, tout de même, il lui était arrivé que « ses cheveux se hérissent » brusquement sans raison connue.

Résumé des faits étranges et coïncidences mystérieuses de cette affaire :

Découverte de l’article du journal « Le Républicain de l’Essonne » du jeudi 8 octobre 1992, qui permettra à Josianne et Philippe de me contacter, par « hasard » ! Leur amie Sandrine Sutarik qui voit le phénomène OVNI du 5 novembre 1990 (en compagnie de Philippe), dont les parents avaient également vu un phénomène OVNI 20 ans plus tôt, nuit du 17 au 18 mai 1970. Moi-même qui suis encore concerné par cette même famille Sutarik plus de 20 ans après. Le lieu de naissance de Philippe, Oloron-Sainte-Marie. Les circonstances de l’accouchement de Josianne, qui permettront à Philippe et à Sandrine de faire leur observation le 5 novembre. Le signe « scorpion » des enfants nés le 5 novembre, qui les destinent à s’intéresser aux phénomènes paranormaux. Aurélien et Adrien, des faux jumeaux, un blond et un brun. Le contexte des observations du 17 octobre 1952 à Oloron-Sainte-Marie et 05 novembre 1990 à Lisses..

A Oloron, des professeurs et des enfants témoins. C’est par la naissance de ses enfants que Philippe pu voir un OVNI le 5 novembre 1990. Les parents de son amie Sandrine, témoins aussi, ont vu un OVNI 20 ans plus tôt et ils étaient professeurs.

La nuit du 17 au 18 mai 1970, en Côte d’Or, c’est M. Sutarik qui conduisait son véhicule personnel (Ford Taunus). Le 5 novembre 1990, c’est sa fille qui conduisait aussi son véhicule personnel. L’intérêt pour la mère, Josianne, envers la voyance par tirage de cartes.

Un phénomène , « hérissement des cheveux », du type paranormal arrivé à Philippe.

Ainsi, lors des événements du 5 novembre 1990, cette vague d’OVNIS en France, beaucoup de personnes ont été mises en situation de témoins ; ils étaient là au bon endroit et au bon moment ! Et aussi, plusieurs témoins ont obéi à une sorte « d’appel mental » du phénomène ovni ! Etrange quand même !?

Il serait intéressant que tous les Ufologues recensent toutes les naissances survenues ce fameux 5 novembre 1990, afin de déterminer si l’entourage de ces enfants a été témoin d’un phénomène ovni, et de connaître le destin de ces enfants.

C’est un appel, un message que je lance aux lecteurs de cet article !

Et puis, autour du 15 mars 1994, vers 23h30, un témoin situé à Evry observe un OVNI, une « Lumière blanche de forme discoïde » qui glisse rapidement dans le ciel, en direction du « Centre Radioélectrique de Sainte-Assise », après être passée… au-dessus de la clinique des « Mousseaux » d’Evry.

Il serait instructif de répertorier aussi les hôpitaux, les cliniques où naissent les enfants, afin de déterminer si ces lieux connaissent actuellement des recrudescences d’apparitions d’ovnis.

A lire absolument le livre « Les kidnappeurs d’un autre monde » par David M. Jacobs, Editions « Presse de la cité » dans la « Collection de l’étrange » de feu l’Ami Jimmy Guieu, qui relate notamment l’accroissement de personnes qui sont « prises en charge » par le phénomène ovni et cela … dès leur plus jeune âge ! ! !

Une piste de recherche nous est semble-t-il ouverte, à nous les chercheurs Ufologues. Et nous ne sommes pas au bout de nos surprises. En espérant que mon appel sera entendu, je vous livre les réflexions que cette affaire m’inspire :

Des enquêteurs extérieurs venus faire ponctuellement l’enquête n’auraient pas pu, je pense, mettre à jour la richesse des informations contenues sur ce cas extraordinaire. C’est en étant longtemps implanté dans son secteur géographique, et en suivant longtemps les témoins de près, que l’on peut être amené à faire des découvertes étonnantes !

Encore faut-il être un … vrai Ufologue.

Christian Macé

13 commentaires à “LES ENFANTS DU 5 NOVEMBRE 1990”


  1. 0 devil 13 mai 2008 à 1:34

    bonjour je coné 7 famille je c tt ske vs dite é vré a par pour lé carte reste septik ste famille et etrange é les 2 jvs raconte pa o faite adrien é blan aurelien metisse bizzarr
    en cas ke vou me croyé pa (peralta)cela devré vs faire comprendre

  2. 1 dez 5 nov 2009 à 5:40

    que sont devenus ces enfants monsieur ?
    un certain profil psychologique ?

  3. 2 arthur 10 déc 2009 à 22:08

    Ils habitent a biarritz maintenant,les 2 gamins sont de vrai délinquants,l’un d’eux a même fait de la prison.

  4. 3 aurélien péralta 1 oct 2010 à 21:12

    devil c un pote et c moi lun dé jumeaux et c pa vrais se ke di artur ne lécouter pas nous on et super intéligent
    et g pa fer de la prison sale menteur

  5. 4 chris 11 nov 2010 à 12:48

    sandrine est ma mere et elle n’a pas donner son consentement pour se retrouver sur ce site…

  6. 5 Annie Breton (Langlois) 12 mar 2012 à 20:32

    Bonjour,

    Je fus témoin de ce phénomène alors que j’habitais Draveil, ville située à 8km de la clinique des « Mousseaux ». La masse était d’une dimension si impressionnante que mon sentiment était: »Si elle se pose, elle va recouvrir tout le centre ville ». Ceci dit, j’étais totalement subjuguée, aucune peur, au contraire, l’extase. Seul mon chat a été pris de panique.Mon témoignage figure dans l’excellent ouvrage de Franck MARIE: OVNI Contact (page 394).J’ai toujours été très contrariée de ne rencontrer aucun témoin de Draveil, pourtant à 19h05, il y avait pas mal de monde dans la rue. Je me suis souvent demandé: »Pourquoi moi? On dirait presque que je suis la seule Draveilloise à avoir assisté à ce fabuleux spectacle? » Hors, votre article m’interpelle quant à l’aspect paranormal. Je n’osais parler à trop de monde de l’apparition du 5 novembre 1990, craignant de faire sourire, car déjà ma vie a été émaillée d’une multitude de phénomènes paranormaux. Parfois, heureusement, avec des témoins (ouf,ça conforte). Au cours des années, je me suis donc effectivement demandé si je n’étais pas l’objet de manipulations mentales venues de…???

    Bonne soirée et très cordialement.

    Annie B.

  7. 6 CARRE 15 nov 2013 à 15:30

    Il serait intéressant que tous les Ufologues recensent toutes les naissances survenues ce fameux 5 novembre 1990, afin de déterminer si l’entourage de ces enfants a été témoin d’un phénomène ovni, et de connaître le destin de ces enfants……..également pour ceux nés en 1955 après la vague de 11 ET 10 1954 ET également témoins du 5 11 90

    OBSERVATIONS DU 5 NOVEMBRE 1990 JE NE SUIS PAS LE SEUL

    CE JOUR LA JE ME TROUVAIS SUR LES COTEAUX QUI DOMINENT LA COMMUNE DE BEZANNES

    A ENVIRON 5 KM DE REIMS J’AI PU OBSERVER UNE BOULE LUMINEUSE QUI AVAIT LA CARACTERISTIQUE D’ETRE ENTOURE DE CINQ LUMIERES MOINS GROSSES .TROIS QUI PRECEDAIENT ET DEUX QUI FINISSAIENT LE CORTEGE .LE TOUT FORMANT UNE FIGURE GEOMETRIQUE PRESQUE TRIANGULAIRE ET DE LA GRANDEUR D’UN TERRAIN DE FOOT.SE DEPLACANT EN LIGNE DROITE ET SANS BRUIT , SYMETRIQUE AVEC UNE VITESSE LENTE ET CONSTANTE CELA SEMBLAIT GLISSER SANS QUE RIEN NE LE FREINE SUR L’ATMOSPHERE .UN PEU COMME UN CERF VOLANT MAIS COMME MEME UN EFFET DE PUISSANCE .CE CORTEGE A PRIS LA DIRECTION DE CORMENTREUIL

    ENFIN BEAUCOUP TROP BAS POUR ETRE UN SATELLITE ET TROP HOMOGENE POUR ETRE DES DEBRIS OU ETAGE DE FUSEE!!!! alors certainement pas la rentrée du satellite soviétique PROTON qui a fait la trajectoire pau strasbourg
    QUE DOIS JE PENSER !!!?????????????????????????ENFIN ENTRE MES OBE ,(dans les bois de bezannes ,et la seconde a la vu d’un objet ovoide pulsant en 2003 de nuit au travers la fenetre de salon..)et VISIONS DE LA VIERGE à l’age de 6 ans ….. voir les travaux de SEVAL ex ingénieur informatique a la DGA Je pense qu’il faut voir le probléme ovni sur un registre différent ? en restant scientifique il manque quelque chose dans la classification du geipan

  8. 7 juste moi 3 jan 2014 à 8:03

    Je suis l’ex d’un des deux jumeaux. Je peux vous dire qu’adrien et très calme et posé ( de phisique blond ai yeux bleu et le teint clair) et aurelien (mon ex) très impulsif, des comportements brutaux envers sa famille et ses copines mais un très grand coeur et un super fond ( de phisyque il est brun au yeux marrons et mat de peau)voilà !

  9. 8 KenyKenedyShakurMarley 6 jan 2015 à 0:47

    Je suis né le 5 novembre 199 a Champigny sur Marnes si des ufologues veulent prendre contact avec moi pas de probléme

  10. 9 tatie 21 mar 2015 à 10:11

    J’ai remarqué 3 années de suite au moment de mon anniversaire, le prix de l’essence augmentait de 4 à 5 centimes. Une telle corrélation (proche de 1) ne peut être qu’une relation de cause à effet. Je pense que lorsque je n’existerai plus, le prix de l’essence cessera d’augmenter le jour où les astres fêtent la venue au monde de mon ego surdimensionné. Non ?

  11. 10 adrien Peralta enfant du 5 novembre 1990 7 juin 2015 à 19:54

    je suis le jumeau Adrien Peralta né le 5/11/1990 si il y a d’autres enfants qui sont né à cette date là ou des gens ont vu l’ovni ce jour venez prendre contact avec moi sur mon Facebook Adrien Prlt oú mon adresse email adrien64200@hotmail.fr pour plus de question voilà merci

  12. 11 Claisse 23 fév 2017 à 3:25

    Je n’avais alors à ce jour aucune connaissance de cette histoire. C’est en regardant la télè sur la chaîne 8, l’émission touche pas à mon poste qu’un témoin de ce phénomène en à parler. J’ai fait alors quelques recherches en étant intrigué et la plus de mot car voilà. Je m’appelle Aurélien claisse né le 5 novembre 1990 à Denain dans le nord de la France. Coïncidence ???? C’est troublant en tout cas

  13. 12 On m'appelle l'OVNI 23 fév 2017 à 3:55

    Si des Ufologue continue à percer ce mystère. Je suis ouvert à toute les questions. Aurélien Claisse 05/11/90

Laisser un commentaire



BIEN VIVRE A MIRADOUX |
philippe keiser Charge de c... |
en mode joana |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA P'TIT EVA DU 87
| fleur du jour!
| Vend villa rognac colline