LES JARDINIERS EXTRATERRESTRES

                arbre15.gif             Les Jardiniers Extraterrestres

 Par Christian Macé

On est pris de vertige à la lecture du livre prémonitoire de Jean Sendy « La lune clé de la Bible », paru aux éditions « J’ai lu » en 1969.

Voici la présentation qui en avait été faite au dernier paragraphe :

« Pour finir, Jean Sendy nous propose une preuve expérimentale de son extraordinaire hypothèse : si les « Célestes » ont bien colonisé la terre au temps de Moïse, des traces de leurs bases nous attendent sur la lune, qui sera alors la « clé de la Bible ». » Fin de citation.

L’auteur évoque aux pages 117 et 118 l’origine mystérieuse de certaines de « nos » céréales…Peut-être bien des expériences d’adaptation venues d’ailleurs !« Il est bon de rappeler, à ce propos, le mythe du maïs, que les Amérindiens affirmaient être un « don des Célestes ». Le maïs est le type même de la graminée d’agriculteur : grains fortement attachés à l’épi, tégument très facile à détacher. Abandonné à lui-même, un champ de maïs est voué à la disparition, les grains qui ne sont pas mangés par les oiseaux pourrissent sur l’épi. Or, il n’existe pas de maïs sauvage, et on n’a jamais trouvé de plante qui puisse passer pour « l’ancêtre sauvage » du maïs. Les botanistes ont, de mille façons, tenté de faire revenir le maïs moderne à l’état sauvage ; ils parviennent à le faire dégénérer, mais ils n’ont jamais obtenu une plante « sauvage », c’est-à-dire capable de perpétuer l’espèce sans l’aide de l’agriculteur. (Le blé sauvage existe, le blé cultivé revient facilement à l’état sauvage ; aucune légende ne présente le blé (ni le riz) comme un « don des dieux » : les « dieux », dans les civilisations du blé et du riz, n’ont fait qu’enseigner l’agriculture.)

Le maïs s’obstine à confirmer son mythe, de Célestes ayant apporté une graminée qui n’existe pas sur notre planète à l’état sauvage ;

Le blé et le riz s’obstinent à confirmer leur mythe, de Célestes ayant enseigné l’art de transformer en graminée d’agriculteur une graminée terrestre sauvage. « 

On ne peut d’ailleurs manquer de faire des constatations troublantes avec les manipulations génétiques exercées à l’heure actuelle, entre autres, sur… le maïs et le riz ! « La lune clé de la Bible » de Jean Sendy confirmé !Le 5 février 1971 les astronautes d’Apollo 14 déposèrent sur la lune à Fra Mauro, dans l’Océan des tempêtes, le premier verset de la Bible écrit en 16 langues !

Voici ce qu’en dit feu Alfred Nahon dans son remarquable ouvrage « La lune et ses défis à la science« , éd. Mont-Blanc, paru en 1973, pages 51 et 52 :

« Pourquoi le 1er verset de la Bible ? Parce qu’il dit : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre » ? Non, mais parce qu’il signifie, dans la version originale en hébreu : « Au commencement, les Elohim créèrent les cieux et la terre ». Les Elohim, c’est-à-dire les dieux, les Célestes, les « anges », ces « géants qui trouvèrent belles les filles des hommes », ces « cosmonautes d’ailleurs », autrement dit…

Pourquoi sur Fra Mauro ? Rappelons qu’un astronome, Robert Curtis, photographia une croix de Malte lumineuse dans Fra Mauro, le 26 novembre 1956…  » Fin de citation.

Plus loin, pages 90 et 91 : « Chaque bras de la croix mesure plusieurs miles de long. Ils sont d’égale longueur et se croisent très exactement à angle droit… Ces photos ont été publiées dans le numéro de juin 1958, page 414, de Sky and Télescope, magazine d’astronomie de l’Université de Harvard.

Quant à Apollo 14, malgré toutes les précautions prises, le film qui montrait le retour des cosmonautes du cratère Cone (Fra Mauro) fut lui aussi « oublié » sur la lune… Sa projection, dans un petit coin de la NASA, a dû être passionnante. Merci ! Robert Curtis, lorsqu’il a appris cet « oubli », a souri dans sa barbe.  » Fin de citation.

Par ailleurs, lire mon article « Ce phénomène X qui perturbe notre technologie spatiale«  :

L’équipage d’Apollo 14 avait aussi déposé près de Fra Mauro, une station scientifique ALSEP automatique avec générateur nucléaire de 63 W, qui convertit en électricité la chaleur dégagée par le plutonium 238.

Or, ce laboratoire lunaire s’arrêta de fonctionner pendant un mois, puis s’est remis à marcher mieux qu’auparavant, pour des raisons indéterminées annonça alors la NASA !

L’administration de l’espace a indiqué dans un communiqué que les appareils scientifiques montés à bord du laboratoire avaient cessé d’envoyer des informations le 18 janvier 1976 et avaient recommencé à transmettre le 19 février. L’engin, qui avait été déposé en février 1971, peut normalement fonctionner encore 2 ou 3 ans.

Une des énigmes concerne les instruments de mesure des particules chargées de l’environnement lunaire qui n’avaient jamais réussi à marcher pendant le jour et qui fonctionnent maintenant parfaitement !

La question se pose : mais qui donc est à l’oeuvre sur « notre » satellite la lune ?…

Christian Macé

Mon article « Ce Phénomène X qui perturbe notre

technologie spatiale » :

http://ufoweb.free.fr/mace7.htm

2 commentaires à “LES JARDINIERS EXTRATERRESTRES”


  1. Roca francois 22 oct 2008 à 0:57

    oui je suis avec vous j y crois! au fait je comprends pourquoi je planais quand je fumais des gitanes mais ! MERCI AUX ENTITES ALORS !

  2. starfighter 4 nov 2010 à 1:15

    je bloque a l idee de laisser un message,bon aller je me lance;mon point de vu serait que la realite est superieur a tous les films de sience fiction,les extraterrestres sont une evidence…

Laisser un commentaire



BIEN VIVRE A MIRADOUX |
philippe keiser Charge de c... |
en mode joana |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LA P'TIT EVA DU 87
| fleur du jour!
| Vend villa rognac colline